Vue panoramique d’Herbeumont

Les villages alentour

Linglé ou Linglay

Linglé est un hameau de Mortehan, situé de l’autre côté de la Semois, sur la rive droite.

La Malle Joyeuse s’arrête à Linglay vers 1905.
La malle-poste de Bertrix-Herbeumont avait pour attelage 2 chevaux conduits par un cocher installé sur le siège avant. Deux passagers pouvaient prendre place à côté du cocher et 8 à l’intérieur du caisson vitré. La malle-poste partait de la gare de Bertrix vers la Maurépire et les ardoisières de la Maljoyeuse et de Linglay avec une halte au café relais de Linglay près de Mortehan pour le ramassage de clients éventuels, puis direction Herbeumont en longeant la Semois. La malle-poste de Bertrix- Herbeumont fut abandonnée dès 1913.
Linglé lors de la construction du nouveau pont sur la Semois. Sur la droite de l’image, les ardoisières.
Le hameau de Linglé vu depuis les ardoisières lors de la construction du pont : une passerelle provisoire avait été aménagée pour accéder à Mortehan et Cugnon.
Linglé avant ses deux campings.
Le camping de la Côte d’Aise, vous avez dit résidentiel?
Camping plus ou moins sauvage le long de la Semois dans les années ’80.
Le camping Les Ochay à Linglé.

Mortehan

Vue de Mortehan depuis la rive droite de la Semois.
La maison Dufour en 1960.
Ben, oui!
Le cimetière classé de Mortehan, le long de la Semois.
Mortehan vers 1900 : construction de la nouvelle route qui longera la Semois.
Au même endroit, la nouvelle route.

Cugnon

Le moulin de Cugnon (17e siècle).
Maison de vacances dans les années ’40.
Le château de Cugnon, demeure de la famille Pierlot, les principaux exploitants des ardoisières de la région.
Gravure d’E. Puttaert : Cugnon en 1880.
L’ancien pont de Cugnon au début du 20e siècle.
Le nouveau pont de Cugnon.
L’église et la maison communale dans les années ’50.

Herbeumont

Panorama.
Le viaduc de Conques à Herbeumont en 1907.
Le viaduc en 2020.
En août 1914, à la faveur de la guerre, le centre du village d’Herbeumont est totalement incendié. La plupart des maisons devront être reconstruites.
Suite à l’incendie, rares sont les bâtiments qui ont été maintenus, bien qu’on puisse en reconnaître encore quelques-uns.
La rue qui donne sur la place est méconnaissable, la plupart des maisons d’avant 1914 ont disparu.
La route Bertrix-Herbeumont vers 1920, avant la canalisation de la Semois.
Le même endroit aujourd’hui.
Le château d’Herbeumont sur son promontoire qui domine la Semois. En ruine, situé au sud-ouest du village, il est classé au patrimoine majeur de Wallonie.
Le château domine d’une part le village d’Herbeumont et d’autre part l’isthme d’un long méandre de la Semois, le Tombeau du Chevalier. Ses ruines ont été rénovées en 2010 et offrent depuis au visiteur le vrai visage d’une fortification du XIIIe siècle.
La construction de l’église Saint-Nicolas en 1902.
Les écoles, vers 1905.
La maison communale en 2021.
Sources, crédits et remerciements :

Vincent Anciaux, Annie Remacle, Louis Lenzen, Luc Selleslagh, Trekkings.be, Tinel, Christian Fièvé, Erwin van Havermaet, Marc Plainchamp, JC Delhez, Patrick Thys, Le Musée de la Vie Wallonne, Delcampe, Éditions L. Duparque, Éditions Iris, Champ le monde, railations.net, Geneanet, Syndicat d'initiative de Bertrix, Google Maps, Itinéraires Wallonie (balnam.be), Rail.lu, SNCB, TVLux, 1914-18.be, Au cœur de l'ardoise, Ardoisières d'Herbeumont, Lautenbach, Portail de la biodiversité en Wallonie, Portail de la Wallonie, Nels.

Malgré nos recherches, certaines sources iconographiques n'ont pas pu être identifiées.